Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Les Amis du Littoral Carnacois
Michel JOUVENT
14 août 2019

Moins d'habitants, plus de logements !

C'est le raisonnement qui figure dans le PLU de Carnac !

Première étape: Tout part d'atteindre un objectif de 5000 habitants résidents permanents d'ici 12 ans.

Pourquoi 5.000 : on se sait pas !!!

Le PLU dit qu'il y a 4.400 habitants résidents permanents actuellement .

Commentaire : l'INSEE en recensait en fait 4.236 en 2015 (contre 4.295 en 2010: donc en diminution de 59 en 5 ans).

L'écart par rapport à l'objectif est donc de 5000-4400 = 600 habitants permanents

Les auteurs du PLU disent qu'il y a en moyenne 2 personnes par logement.

Ceci est faux: l'INSEE indique 2,22 personnes par logement en 2016 en moyenne nationale.

Et donc, le PLU conclut, avec toutes ces hypothèses, qu'il faut 300 nouvelles résidences principales pour loger 600 habitants nouveaux.

Mais ce n'est pas tout : il est dit qu'il faut desserrer les ménages actuels de Carnac et donc cela ajoute 10 logements par an pendant 10 ans, donc 120 logements permanents.

Donc il faudrait 420 Résidences principales de plus.

Erreur de raisonnement : le PLU ignore qu'il y a  d'assez nombreux logements vacants à Carnac (l'INSEE en dénombrait 202 en 2005).

Deuxième étape: on dit qu'il faut ou qu'il y aura autant de résidences secondaires que de résidences principales (pourquoi ??) et donc entre 400 et 420 !

Finalement, le PLU arrondit les besoins totaux  de nouveaux logements à 800 sur la durée du PLU (12 ans : 2017-2028)

Troisième étape (pages 275-276 du rapport PLU) , on prévoit beaucoup plus de logements: 1110 !

Car il est tenu compte d'un "coefficient de rétention"  de 39%

Seule solution pour atteindre 1.110 logements :  il faut beaucoup d'OAP  ("orientations d'aménagement et de programmation")   qui permettent de donner carte blanche aux opérations de promotion, d'autant plus que, dans les OAP, la densité de logements par hectare qui est inscrite est un MINIMUM !

En fait, tout le PLU repose sur l'objectif non justifié et au demeurant irréaliste de 5.000 habitants à échéance.

Moins Carnac a d'habitants, et plus il faut de logements !!!

Supposons que la population soit inférieure de 100 habitants permanents à ce qu'elle est ; pour atteindre les 5.000, il faudrait donc 50 logements permanents de plus et donc 50 résidences secondaires de plus : et donc au total 100 logements de plus, et avec le coefficient de rétention de 39%: 139 logements à programmer ! et donc encore des OAP supplémentaires !

On marche vraiment sur la tête !

Michel Jouvent

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus