Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Les Amis du Littoral Carnacois

Les Amis du Littoral Carnacois s'associent pleinement à la démarche de la Fédération ostréicole et des associations environnementales

et ont participé à la manifestation du 10 août 2022

 

Notre association de défense de l'environnement à Carnac a toujours milité pour la qualité des eaux littorales, depuis sa création en 2055. Aussi bien pour la baignade que pour les activités ostréicoles.

A plusieurs reprises, et notamment lors des réunions que nous avons organisées, nous avons alerté les Pouvoirs Publics sur les risques potentiels de pollution des eaux.

D’autant plus que nous avons fortement insisté auprès de la commune pour qu’elle candidate au label Pavillon Bleu, label qu’elle a fini , non sans réticences initiales, par demander et obtenir.

Mais la mairie a été prise d’une fièvre bâtisseuse incroyable, avec l’objectif surréaliste  de construire 1110 logements d’ici 2028, afin d’atteindre l’objectif autodéclaré de 5000 habitants résidents à l’année. (Voir le raisonnement farfelu du PLU sur la page dédiée) 

D’où la vingtaine d’ OAP (« orientation d’aménagement et de programmation »), ces instruments   diaboliques, qui contraignent les promoteurs à construire PLUS de logements que le nombre mentionné dans les OAP,  et en oubliant complètement, au passage, de traiter la problématique du logement abordable pour les jeunes résidents à l’année, qui sont conduits à habiter jusqu’à 20 ou 40 km de Carnac pour trouver un habitat abordable. Car le plus souvent, les logements construits deviennent des résidences secondaires ou, encore pire, des Airb&b.

Soulignons que dans le PLU, l’hypothèse de base, elle aussi farfelue, est qu’il va se construire sur le 1110 logements, autant de résidences principales que de résidences secondaires ! ce qui ne correspond à pas du tout à la réalité , et de très loin !

D’où les nombreux chantiers déjà menés et en cours sur Carnac.

Sauf que rien n’a été prévu pour tenir compte de cette croissance du nombre de logements, ni en équipements, ni en pistes cyclables par exemple, ou encore en traitements des déchets (cf IUOM de Plouharnel).

Et encore moins en ce qui concerne la station d’épuration, déjà sous dimensionnée et vieillissante.

Conclusion, le Préfet a interdit la délivrance de permis de construire par le Maire jusqu’à la fin de l’année ( ?) , et Carnac fait partie de 5 communes de Bretagne ainsi mises au pilori.

Et il va de soi que les incidents ou accidents tels que celui de la semaine dernière vont se reproduire de plus en plus fréquemment !

C’est pourquoi notre association s’associe pleinement à la démarche de la Fédération Conchylicole et des association telles que la Vigie ou de la Rivière de Crach..

En outre, elle demande au maire de Carnac de bloquer immédiatement toutes les OAP, qui résultent d’une étude de besoins en logements fallacieuse et irréaliste.

Notre association souhaite également qu’un point complet soit fait par AQTA sur l’évolution des besoins en traitement des eaux usées et sur la nature des projets à entreprendre pour faire face à l’évolution des besoins : en contenu, coût et délais.

La situation de risques avérés en matière de pollution des eaux à Carnac et la Trinité n’est pas acceptable et fortement préjudiciable à la commune , et surtout à ses habitants et tous ceux qui aiment Carnac.

et Attention à la remise en cause du label Pavillon Bleu !!!

Michel Jouvent